Bilan : deuxième semaine

Deux semaines de régime spécial cortisone ! Peu salé, peu sucré, peu gras. Eh ben... je perds du poids ! Si je m'attendais à ça ! D'un autre côté, mes kilos de grossesse sont encore frais, d'où la perte de 2 kilos pour le moment.

Je pensais vraiment grossir. Du coup, je m'autorise quelques écarts de temps en temps... comme un petit carré de chocolat par exemple... Mmmmh !

En fait, le salé ne me manque pas trop. J'ai même goûté un bout de Rostï de pommes de terre tout à l'heure, c'était tout bonnement infect. Pourtant, ce sont ceux que je mange habituellement ; c'est juste que je les ai trouvé extrêmement salés ! Comme quoi, on s'habitue vite !

 

Pour ce qui est du menu type spécial cortisone, voici ce à quoi je me tiens :

Le matin : un produit laitier, des fruits ou du jus de fruits, un thé ou une infusion. Quand je veux varier un peu, je me tourne vers le chocolat Van Houten (recette à la cannelle, à la menthe et à l'anis étoilé ici !), les biscottes sans sel avec du beurre 10%MG, ou alors du pain des fleurs accompagné de purée de fruits. Et toujours, les petits gâteaux de la marque Karéléa, que je trouve délicieux.

 

Le midi : une petite salade, des légumes cuits au bouillon ou à la vapeur, peu de féculents (deux fois par semaine, mais je pense passer à cinq fois par semaine car mon analyse sanguine est bonne), une viande ou un poisson (là encore, cuits au bouillon ou à la vapeur) ou bien des oeufs, pour l'apport en protéines qui est essentiel ! Puis un produit laitier et un fruit. Si j'ai encore faim, j'ajoute une petite infusion. En vous disant toute la vérité, j'utilise également de l'huile d'olive (avec parcimonie!), car il ne faut pas se priver des oméga 3 !

 

Le soir : la même chose qu'à midi ! Ca à l'air un peu triste comme ça, mais je me régale. Comme je l'ai constaté la semaine dernière, en fait, tout est simplement différent. Les goûts sont légers, mais présents ! 

 

Et bien sûr... 1.5 à 2L d'eau par jour (en comptant les infusions) pour éviter aux reins de se faire la malle !

Je ne sais pas combien de temps je vais devoir prendre de la cortisone, mais en tout cas, je suis prête psychologiquement. Le challenge... avec les beaux jours qui arrivent... Ca va être de résister à l'appel de la saucisse grillée au barbecue...!!!

 

Bon courage à tous !

Retour à l'accueil